Cadavres exquis métropolitains

Associée à Karwan, structure marseillaise en charge du développement des arts de la rue, et Germain Prévost (Alias Ipin), Karelle Ménine a développé ce projet de Cadavres exquis métropolitains sur le territoire de Marseille Métropole à l’automne 2017. Elle se plongea pour cela dans les contenus littéraires de 6 bibliothèques publiques: Lançon, Meyrargues, Bouc Bel Air, Istres, Marseille et Gardanne. L’écriture inscrite dans la rue fut extraite:

– des cadavres exquis écrits un peu partout dans le monde sur le site internet dédié au projet

– de textes écrits en ateliers

Une mise en oeuvre finale sur chacun des murs des bibliothèques, à la peinture et à la main, portée par Karelle Ménine (KaM), Germano Germain (Alias Ipin) et Renaud Fouchet (Runs).